Nouvelle association faîtière suisse

herznetz.ch représente la nouvelle assocation pour des groupes d’intérêt autour du sujet des cardiopathies congénitales et soutient des personnes souffrant de cardiopathies congénitales.

La malformation de naissance la plus fréquente

Les cardiopathies congénitales représentent les malformations de naissance les plus fréquentes: chaque 100ème enfant en Suisse naît avec un défaut cardiaque. Parents et proches sont ainsi confrontés à beaucoup de questions et problèmes.

Chez les enfants nouveau-nés concernés, il existe un défaut dans le développement embryonnaire du coeur, et l’enfant naît avec une valvule cardiaque, un „trou dans le coeur“ ou une malformation vasculaire. Une combination de différentes malformations cardiaques peut également se présenter. Certaines malformations cardiaques inoffensives peuvent se dissiper avec le temps, les déficiences cardiaques graves en revanche nécessitent plusieurs opérations et interventions cardiaques chez l’enfant et l’adolescent. Il n’existe que peu de défauts cardiaques très complexes qui ne sont pas opérables.

Opéré mais pas guéri

Que peu de malformations cardiaques sont entièrement guéries après une opération. Des grandes cicatrices au coeur, présence de corps étrangers, prothèses valvulaires ou stimulateurs cardiaques nécessitent un suivi régulier à vie. Des interventions s’imposent souvent à répétition à l’âge adulte pour cause de vaisseaux rétrécis, d’insuffisance ou de calcification valvulaire ou d’arythmies cardiaques. Un traitement médicamenteux peut se révéler nécessaire pour cause d’arythmies ou d’insuffisance cardiaques.

Environ 40'000 personnes concernées en Suisse

À l’heure actuelle en Suisse, plus de 20'000 adultes et 20'000 enfants vivent avec cette malformation de naissance. Un suivi régulier à vie est donc un sujet important.

Notre brochure

Notre brochure „Nous soutenons des personnes souffrant de cardiopathies congénitales“ vous donnera un bref aperçu.